Précédent

6 clés pour déchiffrer le tableau de Francken

Vendredi 21 Septembre 2018 à 08h21
Frans II FRANCKEN (Anvers 1581 - 1642)
Moïse et les enfants d'Israël chantant et dansant après le passage de la mer Rouge.
Panneau parqueté présentant au dos un décor peint
118 x 213,5 cm
Signé en bas à gauche: D.i ffranck.IN
1/ Frans II Francken, un peintre aussi célèbre que Rubens et Brueghel
« Dans la première moitié du XVIIe siècle, la ville d’Anvers brille par son dynamisme économique, entraîné par son activité portuaire et ses échanges commerciaux. Et la réussite sociale s’illustre alors par l’acquisition de tableaux des plus grands maîtres flamands. La démarche d’achat de la peinture est un moyen de reconnaissance. C’est donc une période faste pour la peinture anversoise, qui est emmenée par trois grandes figures, illustres et rivales : Pierre Paul Rubens, la famille Brueghel et celle des Francken. L’artiste le plus célèbre de cette lignée de peintres est Frans Francken II (1581 - 1642), l’auteur de ce tableau signé en bas à gauche : D.i ffranck.IN. »

2/ Un tableau majeur dans l’oeuvre de l’artiste
« Ce panneau de plus de 2 mètres de long (118 par 213,5 centimètres) est l’un des deux plus grands tableaux de Frans Francken II. Le deuxième format exceptionnel de l’artiste (142 par 210 centimètres) s’intitule « L'éternel dilemme de l'homme : le choix entre le Vice et la Vertu » ; il figure aujourd’hui dans les collections du Museum of Fine Arts de Boston après avoir défrayé la chronique en s’envolant à 6,1 millions d’euros dans une vente aux enchères à Vienne en 2010. »
Frans Francken II, L’Eternel dilemme de l’homme : le choix entre le Vice et la Vertu, 1633, huile sur panneau, 142 x 210.8 cm, Boston, Museum of Fine Arts.

3/ Une narration cinématographique de la traversée de la Mer Rouge
« Habitué des sujets bibliques, Frans Francken II a également représenté à plusieurs reprises l’épisode de la traversée de la Mer Rouge par les Hébreux. Il s’agit plus précisément du moment où Moïse referme la mer sur les armées de Pharaon, qui sont englouties par les flots. De grands mouvements de peinture dessinent ces eaux tumultueuses dans lesquelles se noient les soldats et leurs chevaux. Sur la rive, le peuple libéré fête sa victoire en dansant et en contemplant les bijoux et les biens qu’ils ont pu emporter avec eux. »

4/ Une touche parfaitement reconnaissable
« La main de l’artiste est surtout reconnaissable à travers les visages de ses personnages. En quelques coups de pinceau Frans Francken II donne vie aux protagonistes de son oeuvre, par de petites touches de couleurs précises, sûres, sur lesquelles il n’a pas besoin de revenir. Et lorsque le tableau est ainsi « touché », il est certain qu’il s’agit de la main d’un grand maître. »

5/ Plusieurs natures mortes dans le tableau
« Si Frans Francken II prend soin de décrire avec précision cet épisode de la Bible, il réalise également plusieurs natures mortes à l’intérieur du tableau pour dynamiser sa composition. L’artiste a l’habitude d’insérer des éléments divertissants à l’intérieur de ses scènes historiques et bibliques. Une première nature morte composée de vases et d’aiguières figure au premier plan. Rehaussées de pointes d’or et d’argent, ces pièces d’orfèvrerie s’inspirent directement de celles représentées sur les murs du palais du Te à Mantoue en Italie, dont le registre décoratif innovant est alors diffusé par le biais de gravures dans toute l’Europe, jusqu’aux Pays-Bas. Libellules, grenouilles, coccinelles et papillons viennent également donner vie au tableau. Autant de petits détails par lequel l’oeil est attiré, jusqu’à la mouche qu’on aurait presque envie de chasser ! Une très belle nature morte de coquillages est enfin représentée à l’extrémité droite du tableau. La grand variété des spécimens représentés rappelle les collections de mollusques et de coquilles, très recherchés à l’époque et assemblés dans les cabinets de curiosité. »

6/ Un mystérieux décor peint au revers du tableau
« En retournant le tableau, on découvre un décor d’arabesques, de lambrequins et de rinceaux. Il existe d’autres oeuvres de Francken peintes au revers, dont une conservée au musée Suermondt-Ludwig d'Aix-la-Chapelle, qui servait à l’origine de couvercle de clavecin. Ainsi lorsque l’instrument était ouvert, le décor peint était offert à la vue de tous. « La traversée de la Mer Rouge » aurait-elle également servi de couvercle de clavecin ? Le registre musical développé au fil de la composition pourrait éventuellement le laisser penser, comme la présence d’instruments de musique,
un triangle et un tambourin notamment, ainsi que la danse de Myriam, la soeur de Moïse et de ses suivantes. Mais la grande taille du tableau ne permet pas de confirmer cette hypothèse. Le mystère de ce décor peint au revers reste donc à élucider… voilà peut-être une mission pour le futur acquéreur de ce tableau muséal ! »

HÔTEL DES VENTES DE TROYES
1 rue de la Paix - 10000 Troyes

 Afficher le plan

Tél : +33 (0)3 25 73 34 07
Fax : +33 (0)3 25 73 14 39
E-mail : contact@boisseau-pomez.com

HORAIRES D’OUVERTURE
Dépôts et retraits des objets sur rendez-vous les:
mardi, jeudi, vendredi : 10h - 12h / 14h - 17h
samedi matin : 10h - 12h

LES VENTES A VENIR
Voir le calendrier

_________________________________________________________________________________________

ANNEXE INDUSTRIELLE DE L’HÔTEL DES VENTES
38, rue Georges Furier - 10260 Saint-Parres-Les-Vaudes

 Afficher le plan

Tél : +33 (0)3 25 40 73 97
Fax : +33 (0)3 25 40 76 57

HORAIRES D’OUVERTURE
Dépôts et retraits des marchandises sur rendez-vous uniquement.

LES VENTES A VENIR
Voir le calendrier