Boisseau-Pomez
Maison de ventes aux enchères
• depuis 1962 •

Thierry POMEZ
Philippe BOISSEAU - Léonard POMEZ

Commissaires-priseurs

Des automobiles et des jeux « vintage » très recherchés

Vendredi 10 Septembre 2021
Placée sous le signe de la pop culture – guitares électriques et cartes Pokémon à l’appui – cette session a rencontré le succès, emmené par une voiture de légende.

Parmi les marques de l’âge d’or de l’industrie automobile italienne, soit les années 1960, Iso Rivolta occupe une place à part avec sa GT sportive, dont raffoleront les stars des sixties comme Johnny Hallyday. Notre version, l’IR 300 GT, un coupé deux portes à quatre places, a été présentée au salon de Turin de 1965 ; elle a été redémarrée ici par un acheteur allemand offrant 67 000 €. Autre chapitre de la dispersion très attendu, celui consacré aux Pokémon : le lot de 75 cartes en première édition du set « Neo Discovery », à l’estimation haute de 400 €, a été ferraillé jusqu’à 3 968 €, alors qu’un set de base français de 1999, comptant 92 cartes en première édition et incomplet, raflait 3 906 €. Enfin, un lot de 3 cartes s’arrachait à 3 472 € ; il est vrai qu’il comportait la très convoitée « Dracaufeu » (vendue ici 11 904 € le 15 juin dernier). Quant à la collection de trente-six
guitares électriques provenant du même passionné, elle remportait un franc succès : à l’image d’une Gibson Traditional Antique Memphis modèle ES-335, achetée 3 224 €. Dans son sillage, un orgue de barbarie de l’atelier Le Ludion à Toulouse résonnait pour 3 844 €, triplant ses espérances hautes. Enfin, du côté des bandes dessinées mythiques, représentées par 12 000 albums répartis en 900 lots, qui totalisaient 73 220 €, l’ensemble de 78 albums de Ric Hochet, estimé 150 à 160 €, partait à 1 612 €.